Blog

Bonjour, Bonsoir, 

Voici un blog mit à votre disposition afin que vous puissiez en apprendre un peu plus sur ma personne, mais aussi sur les capacités extrasensorielles qui m'habitent. Il va sans dire qu'il regorge d'expériences tant d'ici que d'ailleurs, mais il reste que ce sont les miennes et non pas les votres. Donc, à partir de là, tout ce que vous pouvez faire est de lire le tout comme si c'est un chapitre de ma vie que vous avez entre les mains. Et si jamais vous vous identifiez à quelques-unes de ces nombreuses expériences qu'il va y avoir sur Ce dit blog, sachez que c'est parce que vous allez peut-être ressentir une part de mon message, que ce soit par le biais d'un poème, d'un rêve, voire même d'une transe. 

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes bonne découverte !

 

Cordialement,

Pascale-Lilianah

Au delà de la mort

04d87c89b2f5db6745339a9d639b09c1

Par ce destin croisant le mien

 Et de cette plume se posant sur mes lèvres

Je puis remarquer une douce et scintillante goutte couleur sang

Dont celle-ci me rappela le monde mortel où je vis

 

Le cœur ouvrant vers l'au-delà

Tout mon corps se mit à dégourdir au toucher du temps

Dont il se mélangea à la vie éternelle

Pour ainsi former une synchronicité parfaite

 

Par cette fusion des deux mondes

Une brise transperça l'horizon onirique

Le tout en emportant avec elle un souffle nouveau

Dont cela donna naissance à un baiser au goût sans fin.

Détruire pour renaître

120429083658602096 1

À travers la destruction de mes larmes

Se coula une infirme parcelle de sang

Dont le reflet de celle-ci

brilla sous la profondeur de la souffrance

Ces multitudes étincelles que je portai

Glissèrent de plus en plus

Pour ainsi rejoindre un monde nouveau

Celui où mon être renaitra de ses larmes libératrices.

.

La lune

Femme lune

Sous la pureté de la lune se cachent des émotions incontrôlables, dont l'ombrage du temps est celui de l'apaisement de l'humanité. Par le revers de ses reflets, je contemple les forces du temps duquel celles-ci sont le chemin de la vie vers le repos de l’âme.

L'ouverture du coeur

La rose

 

Je t'aime petite fleur flamboyante

Ose goûter à ton propre nectar

Cette lumière divine qui est en toi

Ne regarde pas celle qui est à côté

Voit plutôt tout ce qu'il y a à l'intérieur

Et qui essaye d'émerger de ton abysse

De ton Être tout entier

Sent ce parfum que tu dégages

Quand tu déploies tes jolis pétales.

Nous ne le savons pas

Meditation

Un jour nous l’aimons beaucoup
Un autre jour nous l’aimons moins
Pourquoi?
Est-ce un manque de communication
De respect envers soi-même
Envers l’autre
Ou est-ce que c’est au niveau sexuel?
Nous ne le savons pas

Nous voulons tout comprendre
Mais nous n’y arrivons pas
Les chicanes s’intensifient
Deviennent importantes
Nous nous disons
Est-ce que je l’aime vraiment
Ou est-ce que je ne veux pas faire d’effort… m’engager ?
Nous ne le savons pas

Nous voulons être capable de « contrôler » cette situation
Du bout de nos doigts
Mais elle passe à travers ceux-ci
Pourquoi?
Nous ne le savons pas

Nous nous disons que peut-être
Ce n’est pas la bonne personne
Avons-nous peur d’avancer
Ou est-ce parce que nous ne l’aimons pas tant que ça?
Comment le savoir
Nous ne le savons pas

Le cœur bat la chamade
Nous ne savons plus quoi faire
Ni même quoi dire et penser
Nous n’avançons plus
Nous bloquons
Nous nous disons que c’est fini
Mais nous avons peur de sa réaction
Nous l’aimons juste comme ami (e)
Voire même plus du tout
Comment lui dire ?
Nous ne le savons pas

Nous n’osons pas lui faire de la peine
Cette situation se transforme comme une boule de feu
Nos mains ne sont plus capables de s’en approcher
Elle saute de gauche à droite
Ne savant plus la retenir
Pourquoi?
NOUS NE LE SAVONS PAS...

Une fois

Vcoupleredblack 1 1

Chère fois

Toi qui es si bien écrite

Mais qui peut être parfois compliquée

Voire même indéchiffrable

Autant que tu peux définir le passé, le présent et le futur

Maintenant, je pense à cette fois

À cet instant où je ne vais plus avoir peur

Et à ce futur qui peut ce concrétiser

Alors, cette fois

Je te le dédis

Toi qui es si proche de moi

Proche de mes émotions

Il y a mille et une fois

Où je veux te le dire

Et ce par le revers de mes rêves célestes

De ce doux parfum conquis à travers le temps

Ma peur disparait 

Je t’aime !

L'histoire d'une vie

Livre ouvert 1

Quand on rencontre une personne pour la première fois
Un nouveau livre commence
Dont chaque chapitre est une étape de la vie
Que l’on franchit jour après jour
Semaine après semaine
Et année après année
Chaque chicane qui se déclenche a sa place dans cette histoire
Car elles font avancer les personnages vers leur but premier
C'est-à-dire en réveillant sens et émotions à travers leurs conversations
Cette histoire peut devenir amicale, familiale, romantique ou sexuelle
Mais seuls, nous, pouvons choisir cette narration et non l’autre

Que l'on soit au début, au milieu, voire même à la fin de cette histoire
C’est à nous que revient le choix de fermer ce livre
Ou de continuer à le lire
Si nous allons plus loin avec cette personne
Nous entamons un autre chapitre de cette histoire
Et si nous le demandons
Personne ne va connaître la fin de ce livre
Mais sachons que chaque personnage secondaire a une influence sur la tournure que va prendre l’histoire

La première page est très importante
Car c’est elle qui nous dit de continuer ce livre ou pas
Mais pour en juger ce roman
Il faut commencer par lire le début
Mais si nous n’aimons pas ce roman depuis le commencement
Et que nous continuons toujours de le lire
En espérant que cette histoire finisse par être intéressante
C’est peine perdue...

Il y a des personnes qui lisent trop vite
Et des personnes qui lisent trop lentement...

Il y a des personnes qui aiment lire, mais qui n’ont pas le temps
Et des personnes qui lisent juste pour le plaisir de lire une histoire...

Il y a des personnes qui n’aiment pas lire
Et des personnes qui critiquent tout le temps...

Il y a des personnes qui regardent juste le dessus du livre avant de savoir si elles le lisent ou pas
Et des personnes qui choisissent un livre au hasard pour occuper leur temps libre...

Il y a des personnes qui prêtent un livre à leurs amis (es) parce qu’elles disent que celui-ci est magique
Et des personnes qui relisent encore et encore cette histoire...

Il y a des personnes qui relisent le passage qu’elles viennent de lire parce qu’elles ne comprennent pas
Et des personnes qui relisent leurs passages favoris...

Alors, peu importe l'histoire ou le style de livre que nous lisons, soyons toujours authentique à ce que nous sommes.

L'eau, source de vie

Eau

L’eau basculant les intempéries

De ces vagues qui transportèrent la vie avec elle

Dont la régénérescence créa un tourbillon d’émotions

Au fur et à mesure que nous nous rapprochâmes de cette tempête

La vie reprit à nouveau le souffle inconditionnel de la Nature

La force de ses armes fut aussi engloutissante et féroce qu’une vague aux allures gigantesques

Le tout en transportant avec elle toute source de vie sur son passage

Mais qu’est-ce que la vie, voire même la mort ?

Pourquoi les émotions furent-elles à la fois créatrices et destructrices ?

Et puis, symbolisa-t-elle réellement la purification de toute chose ?

Voila des questions que peu de personnes connaissent la réponse

Mais au fond, voulûmes-nous vraiment le savoir ?

Fûmes-nous réellement prêts à être transportés par cette eau

Pour ainsi la pénétrer et en comprendre ce qui se cacha sous celle-ci ?

Le passé de notre mémoire

133914010332 1

 

Seuls à nous-mêmes
Pour réfléchir à ce passé lointain
L’Âme repasse gestes et paroles
Qui la marquent tant
Ces particules de mémoirre aussi douloureuses que merveilleuses soient-elles
Font le modelage de notre propre annale
Et de ce que nous sommes comme Entité
Tant de mots pour les décrire
Mais jamais nous osons nous remémorer
Ces passages de notre passé qui nous blessent tant
Pourquoi aller de l’avant
Quand nous ne sommes pas capables de voir le positif à travers le négatif ?
Nous voulons voir en grand
Et nous dire que ces les autres et non nous le problème
Mais jamais le passé tente qui que ce soit
Que ce soit moi, toi ou nous
Malgré cela, nous voulons tous comprendre ce qui nous arrivent au plus profond de nous-mêmes.

Savoir donner et recevoir

0801150432162067740

Type : Rêve spirituel à caractère tantrique

 

Je rêve que je fais l'amour avec un homme grand aux cheveux longs, dont il me fait beaucoup penser à l'une de mes dernières fréquentation (Automne 2015). D'ailleurs, à travers ce rêve, il a 35-40 ans. 

Au moment où il veut me faire un cunnilingus, je lui fais savoir que je ne peux pas, car je ne suis pas "fraîche", dans le sens où j’ai du poil au niveau du pubis. Il me dit alors que ce n’est pas grave et que ça ne doit pas être si pire que cela. Puis que si ça me gêne autant, de me raser le tout en me présentant un rasoir. De plus, il insiste sur le fait qu'il va respecter mon choix et ce, peu importe ce que je vais décider par la suite.

Malgré tout, je finis par ne rien faire, et c’est alors je que me couche au côté de lui, soit mes bras enlaçant ses jambes. Il me demande aussitôt de venir vers lui, mais je ne fais rien ni même ne bouge. C'est un peu comme si j'ai peur d'avancer... de me connecter à lui.

Tout à coup, je me rends compte qu’il y a deux mots écrits où mes bras. L’un sur les jambes de cet homme est (racine) alors que l’autre où son bassin est (Réunis/Unis). 

En me réveillant, je finis par prendre conscience que je relie à ce moment-là mon animus avec ma féminité, de même que le premier et le deuxième chakra ensemble. Pour ce qui est du reste, je stagne encore, que ce soit par peur de me laisser aller et d'être finalement HEUREUSE.

Mon immortel

47a749e0 1

 

Que dire de mon éternel inconnu aux grandes ailes plumées noires

Et de ce magnifique sourire ravageur teinté de coquinerie

Ce bel Ange du Milieu me charma aussitôt

Dès qu’il traversa le monde du rêve

Sa beauté satinée fut aussi froide que de la neige

Dont ses doigts blanchâtres caressèrent ma pommette timide

De beaux cheveux mi-longs noirs vaguèrent dans le vent de la nuit tombée

Dont ceux-ci scintillèrent comme une Pleine Lune dans le ciel

Ses prunelles aussi profondes que l’océan

Se démarquèrent en m’écrivant sur une feuille

Une jolie et douce mélodie que seuls lui et moi puissions connaitre

Ses iris noirs me contemplèrent d’une fascination hors du commun chez les mortels

Telle une âme éblouie par sa lune maitresse

Or, dans la nuit étoilée

Les doux sifflements de ces arbres proches de ma fenêtre

Cognèrent contre celle-ci pour que je me lève

Sa bouche rosée par la nuit embrassa mon front humide par l’excitation

Et les sensations sensorielles du destin

Le sentir tout près de moi dans mes rêves

Me réconfortèrent quand vint le temps d’affronter les émotions des humains

Ses grandes ailes noires qui m’enveloppèrent dans son petit cocon

Me sécurisa en sa compagnie éternelle

Son torse nu à la carrure fine, mais épaisse

Me serra tout contre lui

En me disant qu’il me protègerait de ces ennemis de la Terre

La froideur de sa peau satinée me rappela un morceau de glace

Tel un immortel aventureux et guerrier

À la magie de la nuit terrestre

 Mon cœur se réchauffa au contact immortel

Dont ces deux univers s’entremêlèrent l’un contre l’autre pour ne faire qu’un

Tête reposée sur le destin

Je me laissai transporter par la fraicheur de la lune sur ma peau.

Le regard

Regard1 1

 

Sous le beau regard que tu as

Se cachent des merveilles dont tu ne soupçonnes pas

La beauté de ces iris couleur émeraude nous charme par sa façon d'être et de resplendir

Voilà la force que dégage ces yeux, tes yeux

Ma belle et douce enfant

Voit comme tu es belle

Et ne te juges pas trop vite

Car tu vas finir par en oublier ces belles trouvailles que l'on peut percevoir à travers ce regard pur

Voit la vie du bon côté et tu vas voir

Le Ciel va s'éclaircir devant ces magnifiques yeux que tu as

Envoles-toi et nous allons te rejoindre.

Le souffle d'Aria

Dyn001original420588pjpeg2610411ae95706b026782d7e3d3587fd792e6701

 

Oh belle Aria !

Que tu es si belle

Ton souffle contre mon corps m'a fait vibrer comme jamais je n'ai su le ressentir auparavant

Maintenant que je le revis à nouveau

La lourdeur de mon Être disparait sous la profondeur de ma mémoire ensevelie par ce blocage tyrannique que je me suis créé

Tant de mots pour m'exprimer

Mais jamais la mémoire m'a fait tant défaut

Vibrer, ici etmaintenant

Seul ce mot clignote en moi

Aujourd'hui, je me rends compte oh combien je me suis torturé et oublié

Oublier ce doux souffle sur mon corps, est-ce de la pure folie ou une délivrance ?

Va savoir

Pourquoi aie-je vogué vers le mauvais horizon ?

Est-ce pour me punir d'avoir essayer de t'oublier ?

Ah ma belle Aria !

Je te retrouve enfin

Seul à seul

Écoute comme mon cœur bat
pour toi

Pour ce que tu es

Et ce que tu dégages à l’intérieur de moi

Je t'aime Aria !

Comprends-tu ?

Les rayons de la Lune

Lune etincellante

 

À la douceur de mes nuits célestes

Mon regard suivi la lumière de la nuit

Dont l’iris de mon paradis traversa le mystère de la vie

Celui où l’inconnu dansa et se familisa avec les sensations du destin

Je me laissai bercer par ses rayonnements lunaires

Dont mon esprit s’évada avec elle

Je puis remarquer à travers ses mouvements clandestins

Sa grandeur invisible

Ainsi que sa beauté

Que seules les âmes pures en sagesse vont remarquer

Ses rayons libertaires à la fois projectiles et doux

Caressèrent ma peau satinée de timidité

Dont ceux-ci me rappelèrent les douces sensations de liberté

À travers les émotions profondes de l’humanité

Que seules moi et la Lune pouvons comprendre

Cette énergie lunaire qui s’émana de mon corps terrestre

Alla rejoindre ses filaments brillants

Pour que ceux-ci à leur tour

Me chantèrent une douce et mélodieuse chanson

au rythme de mes rêves célestes

Suivant les pas de mon destin

La Lune m’éclaira le chemin

Pour que je puisse compter sur elle à mon tour

Pas après pas

Ses lueurs m’indiquèrent la direction à prendre

Dont j’entendis des battements de cœur à l’horizon

Regardant autour de moi

À la recherche de ce bruit tant mystérieux que familier

Je me rendis compte que ces battements provinrent

De ce ciel aux milles étincelles de douceur.

Le Dragon rouge

La maturite

Type : Rêve émancipateur à caractère libérateur

 

Je rêve que je suis dans un souterrain, soit à travers les égouts et ses tunnels étroits. À un moment donné, j'apperçois un immense Dragon rouge me courir après, comme s’il veut me dévorer.

Tout à coup, je me retrouve dans ma propre maison, dont des voleurs essayent de me voler. On me dit qu’il y a incendie dans la cuisine. En allant dans cette dernière, je ne vois aucun feu ni même quelque chose qui peut s'apparenter à cela.

En me réveillant, je me rend compte que ce rêve veut me faire prendre conscience que parfois, je m’enflamme un peu trop vite, puis que cela peut devenir démesuré à la longue... si je n'apprend pas à maîtriser ces émotions.

L'humour de soi

Humour et stabilite mentale 430x247 1

 

Ah, comme tu me fais rire

Doux et tendre enfant de la Lumière

Au fait, pourquoi te caches-tu derrière ce mur remplit de mensonges ?

Ne vois-tu pas comme tu me fais rire ?

Ose laisser l'humour entrer en toi

Et voit comme il peut être facile de rire de soi-même

Je ne te dis pas de te manquer de respect

Mais juste d'être soi-même

Et de se dire que tout peut s'arranger

Si on y met du cœur et de la volonté

Seul toi le sais

Quand on y réfléchit bien

Ne cherche pas à savoir qui t'écrit

Ni du comment ce message va se terminer

Fait juste tout simplement entrer cette lumière divine qui t'es destinée

Et n'oublie pas

Je t’aime pour ce que tu es.

Partir

La foi

(Avoir Foi en nous-mêmes : Pour moi, le thème «Dieu» dans ce poème signifie la Source, voire même la Vie. Après, c'est à vous de voir comme on dit.)

 

Partir au loin

Et ne plus jamais revenir

Sur ces chemins déjà tracés et vaseux

Oublier tes souvenirs loin derrière

De ceux qui t’ont fait pleurer

Et de ceux qui t’ont fait espérer

Ne pense qu’au lendemain

Et prends ton courage à deux mains

Relèves-toi

Regarde vers le ciel

Et Dieu te pardonnera

Regarde en avant

Et Dieu te guidera

Ne soit pas aveugle de ton passé

Et Dieu t’ouvrira les yeux

Sache que tu n’es pas seul sur cette Terre

Et Dieu t’ouvrira son cœur

Dis-toi que ces expériences t’aideront pour ton lendemain

Continue à rêver

Relèves-toi

Vas-y, élances-toi

Tout le monde autour de toi vit des peines

Semblables ou différentes des tiennent

Mais ils te comprennent

Dis-toi que tu es le seul qui peut changer le cours de ta vie

De ces choix qui font route devant toi

Toi seul peux les choisir

Ouvre ton cœur vers l’inconnu

Part, et ne revient jamais.

Petite fille au Clair de Lune

La petite fille au clair de lune

 

Douce petite fille au Clair de Lune

Envoles-toi vers ton intérieur comme tu aimerais rejoindre cette lune qui est tienne

Ne doute plus de cet horizon incertain

Car c'est en posant un pas devant l'autre que tu vas avancer vers cette route éclairée par la Lune, ta Mère

Voit comme ces étoiles te guident

Qu'elles soient proches ou loin de toi, sache qu'elles sont et seront toujours là pour toi

Et que si tu te mets à douter

Lève ces yeux vers le Ciel et elles vont te montrer le chemin.

L'envol du papillon

Papillon 38 1

 

Vole papillon
Envoles-toi vers ton lieu
Là où tu te sentiras en sécurité
Et là où ton âme sera en paix

Déploie tes ailes
Pour que ce lieu t'accueilles comme ton "Moi intérieur" le fait
Étire tes antennes
Pour que tu sentes la lumière et la sérénité entrer en toi
Ouvre ton cœur
Pour que le calme fasse écho à l'intérieur de toi
Pose tes petites pattes sur une rose blanche
Pour que sa fleuraison te fasses fleurir à nouveau

Vole Papillon
Envoles-toi de plus en plus haut
Là où ces horizons émerveilleront ton regard
Et là où ceux-ci te berceront contre le souffle du vent sur tes ailes
Laisses-toi porter vers ton lieu
Et tu en ressortiras grandi.

L'amour provenant de l'au-delà

Evolution

Âge : 19 ans

 

Lors de cette transe, je suis couchée sur le côté, dont ma tête se repose sur le torse de l'ange noir de type masculin (fraîcheur). À cet instant, un ange blanc de type féminin me réchauffe, mais par en arrière (chaleur). C'est alors que tous les deux m'enveloppent à leur façon, vu qu'il y en a un qui dégage de la fraîcheur et l'autre plus de la chaleur. Tout ce que je peux dire est que je me sens bien entre ces deux entités. C'est comme s'il fait ni chaud ni froid et que je suis en plein équilibre. Alors, pouvoir sentir que l'on nous aime, cela fait toujours spécial, surtout quand ça provient de l'astral. D'ailleurs, je remarque que l'ange noir émet un peu plus d'amour que l'ange blanc à mon égard.

Voici la description de ces deux entités :

  • Ange noir : Il a une peau blanchâtre, les yeux et les cheveux longs jusqu'aux épaules noirs. D'ailleurs, il possède de grandes ailes plumées noires le tout en étant grand, carré et fin de la taille.
  • Ange blanc :  Elle me ressemble le tout en ayant dix à quinze ans de plus que mon âge de l'époque. De plus, elle est grande, yeux et cheveux longs bruns et ce, avec un teint blanchâtre. De grandes ailes plumées blanches lui donnent la sensation d'être tellement belle et douce que cela peut faire peur. 

D'un côté, il m’enveloppe de ses bras sécurisants et protecteurs. Tandis que d'un autre côté,  elle m'envoie de l'énergie chaude, tout en m'enveloppant par derrière. Tout à coup, l'ange blanc se lève, dont il se place devant moi et l'ange noir. Regardant vers le haut ou plutôt, vers le ciel et le cosmos, cet ange aux allures humains bien qu'immortels, jette un regard d’insistance vers l'entité masculine de la place. Elle lui dit ceci : « Il est temps d’y aller. On nous attend en haut ». À ce moment, l'ange noir, ne voulant pas me quitter, se met à me serrer de plus en plus contre lui. Ce dernier finit par se lever à son tour et à aller la rejoindre. En un court laps de temps, je les vois disparaitre comme par enchantement.

×